Consultation Dynacharia

logo-ayurveda-montpellier

Reprenez l’organisation de votre quotidien en main !

Le mot Dynacharia signifie cycle journalier. Dans le contexte ayurvédique, cela signifie « hygiène de vie », ce que nous faisons durant la journée du réveil au coucher, nos activités régulières et habituelles.

L’idée autour de cette prise de conscience dont s’organisent nos journées au fil du temps, est de pouvoir planifier nos activités selon la meilleure adaptation de notre organisme. Cela induit également de prévoir des activités préventives et curatives, des moments pour prendre soin de soi. Il peut s’agir d’incorporer des règles d’hygiène de vie proprement dites (auto massages, nettoyer les dents, gargariser la bouche, racler la langue), ou prévoir plus d’activités physiques en adéquation avec sa capacité physique (marche à pieds, danse, yoga, pilates), ou encore via un régime alimentaire.

Au cours d’une consultation à Montpellier, en fonction de votre constitution et de l’équilibre que vous souhaitez atteindre, plusieurs actions seront préconisées et devront être suivies de façon régulière pour qu’elles puissent prendre part de votre vie quotidienne et ainsi être bénéfiques.

Conseil en Hygiène de Vie

  • La santé, une question d’hygiène
  • Compréhension de ce qui est bon ou néfaste pour notre santé selon notre constitution
  • Capacité à organiser ses activités selon le rythme biologique de son corps pour garder l’équilibre
  • Mise en place d’habitudes quotidiennes pour une meilleure santé

Hygiène de vie

Les activités quotidiennes pour se maintenir en bonne santé sont faites pour soutenir les fonctions des Dosha dans l’organisme.

Bien qu’agissant sur les trois Dosha, les conseils en hygiènes de vie cherchent souvent à apaiser le côté mouvementé de Vata et entretenir ainsi son bon fonctionnement.

En effet le Dosha Vata responsable de tous les mouvements du corps et du mental est largement sollicité dans la journée, de plus Vata gouverne aussi les fonctions des autres Dosha Pitta et Kapha.

Sommeil

Le sommeil fait partie des trois piliers de l’Ayurvéda pour être en bonne santé, avec une bonne alimentation et un comportement sexuel sain.

Le sommeil doit être pris en quantité adéquate, adapté à la constitution, l’âge, la saison…

D’un point de vue physiologique, non seulement il recharge nos batteries intérieures, mais il a un effet direct sur nos Dosha. Durant la nuit et que nous nous reposons, s’effectue un important moment de nettoyage interne, c’est le moment pour les transformations internes, la régénération des tissus, et la purification.

L’Ayurvéda préconise des méthodes pour remédier aux causes d’insomnie, d’excès de sommeil et sommeils diurnes inappropriés et induire un bon sommeil.

Massages ayurvédiques

Selon l’Ayurvéda, l’application d’huile sur le corps suivi d’un bain ou d’une douche chaude devrait être fait chaque jour, sous forme de massage ou auto massage.

Les bénéfices sont nombreux : l’application d’huile et la chaleur du soin contribue à ralentir le vieillissement, favorise une bonne circulation sanguine et lymphatique, procure longévité, un bon sommeil et une peau saine.

Psychologie

Le concept même des Dosha ou d’humeurs biologiques a une orientation psychologique et physiologique. Le traitement ayurvédique des troubles mentaux suit donc un modèle holistique. L’Ayurvéda médecine du corps et de l’esprit considère le rôle de la méditation comme un outil primordial pour guérir le mental et utilise aussi plusieurs autres thérapies yogiques et spirituelles comme le pranayama, les mantras, les prières, la visualisation et les rituels.

Exercices physiques

Selon l’Ayurvéda et la médecine moderne, un exercice insuffisant est une cause majeure de maladie.

L’approche générale est de ne pas trop faire mais un peu tous les jours à la moitié de la capacité physique dans un but d’entretien.

Les exercices physiques apportent aussi un bien-être psychologique.

D’un point de vue métabolique, pratiquer des exercices physiques correctement stimule aussi Agni ou feu digestif, accélérant le métabolisme et l’émission des déchets.