Étiquette : pitta

L’auto-massage Abhyanga

En Ayurveda, science millénaire, l’hygiène de vie est un des piliers de la santé.

Parmi les nombreux gestes quotidiens pour se maintenir en bonne santé le plus longtemps possible,  Dinacharya,  Il est notamment recommandé de se masser tous les jours, de préférence le matin avec une huile adaptée à sa constitution, ses besoins et la saison (on privilégiera une huile chauffante en hiver et rafraichissante en été).

Selon l’Ashtanga Hridayam, ouvrage majeur de l’Ayurveda, cette pratique quotidienne « retarde le  vieillissement, compense l’effort et l’aggravation de Vata, améliore la vue, nourrit les tissus du corps, confère un bon sommeil et une peau saine ».

Le massage à l’huile est bénéfique à toutes les constitutions, autant pour les personnes en bonne santé que celles qui souffrent de désordres divers.

En pratique

Contrairement à nos habitudes occidentales, il est conseillé de pratiquer l’auto massage avant la douche ou le bain pour en retirer tous les bienfaits.

Prévoir entre 10 et 20 minutes minimum pour le massage du corps entier.

Installez vous dans une pièce ou vous ne risquez pas d’être dérangé(e), préalablement chauffée si besoin. Vous pouvez créer votre atmosphère, vous approprier ce moment de détente en y ajoutant des  senteurs apaisantes, bougies, musique douce…

Assurez vous d’avoir ce dont vous avez besoin pour l’auto massage à portée de main, pour éviter de circuler les pieds huilés !

Pour les personnes de constitution Vata, il est conseillé de faire ce massage sur une base quotidienne autant que possible. Les personnes de type Pitta ou Kapha ont moins besoin de le faire tous les jours, néanmoins comme écrit dans les textes, le massage Abhyanga devrait être fait tous les jours notamment à partir de 60 ans ou en hiver lorsque la peau est particulière sèche.

Le déroulement de l’auto-massage

Faites chauffer l’huile dans un bain marie ou dans vos mains en les frottant l’une contre l’autre. Il est préférable que l’huile soit tiède mais jamais brulante.

Commencez le massage par le sommet du crâne, versez une cuillère à soupe d’huile chaude sur le cuir chevelu. En utilisant les paumes de la main et non les doigts faites pénétrer l’huile en massant vigoureusement. Couvrez toute la surface du crâne en procédant par petite application circulaire, comme si vous faisiez un shampooing.

Puis continuez en vous massant plus doucement le visage par des gestes symétriques de part et d’autres (front, orbites, tempes, maxillaires, nez). Un massage doux pratiqué sur les tempes et le dos des oreilles s’avère particulièrement bon pour apaiser le dosha Vata.

Versez un peu d’huile sur les mains et masser le cou devant et derrière puis les épaules. Utiliser les paumes de la main ainsi que les doigts.

Massez vigoureusement les bras en faisant des mouvements en longueur, d’avant en arrière sur les parties allongées des bras et des mouvements circulaires au niveau des épaules des coudes.  Il est important de ne pas masser trop vigoureusement au niveau du tronc.

Par des mouvements circulaires doux et amples, massez la poitrine, l’estomac et le bas du ventre. L’Ayurveda recommande de faire des mouvements dans le sens des aiguilles  d’une montre.

Massez le sternum par des mouvements de haut en bas.

Massez les jambes en procédant de la même manière que pour les bras, mouvements circulaires sur les chevilles et genoux, mouvements en longueur sur les parties allongées des jambes. Avec le peu d’huile qui restera,  masser vigoureusement les pieds, dessus et dessous  ainsi que les orteils.

Prenez un bain ou une douche 20 à 30 minutes après le massage.

Le fait de prendre une douche ou un bain 30 minutes après le massage est important pour deux raisons :

–              Promouvoir l’absorption de l’huile dans les tissus, la chaleur favorise la dilation des pores de la peau et de fait la pénétration de l’huile.

–              Enlevez l’excès d’huile (utiliser le moins de savon possible). Les types Vata devraient laisser un peu d’huile pour protéger la surface de la peau qui est naturellement plus sèche.

 

Est-ce une pratique que vous avez déjà mis en place dans votre rituel bien être ? Comment vous sentez vous après l’auto massage ? votre peau est elle plus souple ?

Faites nous part de vos commentaires…

 

Et si on soufflait un peu…

Ok nous sommes confiné(e)s à la maison, mais cela ne veut pas dire pour autant que le rythme de vie en est ralenti, entre le télétravail, la préparation des repas, occuper les enfants, leur faire les cours d’école, et j’en passe … Alors si vous sentez qu’une pause bien être est bienvenue…

Laissez-vous guider vers l’une ou l’autre de ces pratiques, l’une ou plusieurs d’entre elles d’ailleurs, cette liste est non exhaustive. Ecoutez votre intuition!

 

Faites un automassage ayurvédique

Contrairement à nos habitudes occidentales, cette pratique s’effectue avant la douche ou le bain. En appliquant l’huile après la douche, il reste une pellicule sur la peau qui l’empêche de respirer. Ainsi l’appliquer avant, permet au contraire une bonne pénétration grâce à la chaleur de l’eau.

Appliquez une mince couche d’huile sur le corps, de la tête aux pieds, très bénéfique pour tonifier la peau et équilibrer les doshas. Prévoyez entre 10 et 15 minutes pour le massage du corps entier.

A la suite de cela, vous pouvez conserver l’huile un peu plus longtemps sur la peau et les cheveux, puis lavez vous avec de l’eau chaude et du savon doux si vous en ressentez le besoin.

 

Prenez un bain

Un bain détend le système nerveux, dénoue les tensions et aide à apaiser le mental.

Si vous n’avez pas de sels de bain à la maison, vous pouvez ajouter 2 cuillères à soupe de poudre de gingembre et 2 cuillères à soupe de bicarbonate de sodium dans votre bain pour un plus grand effet détente et relaxation. Ces deux plantes combinées favorisent la circulation sanguine et lymphatique, transpiration et détoxification, mais c’est aussi très apaisant. (Éviter ce mélange si votre Pitta est élevé)

 

Massez-vous les pieds le soir

Avant de vous coucher, appliquez de l’huile sur vos pieds, telles que l’huile de sésame. Cette pratique calme le système nerveux, réduit le stress, apaise le mental, et induit un bon sommeil. Souvenez vous que le sommeil est essentiel pour le nettoyage du corps et sa régénération.

Pensez juste à mettre des chaussettes pour éviter de salir vos draps avec l’huile!

 

Lisez un livre inspirant

Plonger dans un bon livre est une bonne façon de se détendre.

Qu’il s’agisse d’un livre à intrigues, de développement spirituel ou de romans…une bonne façon de s’évader quelques instants tout en restant chez vous !

 

Méditez

Pour bons nombre de personnes, la méditation se cantonne à une meilleure gestion du stress, une manière de se détacher des soucis et tensions.

Au contraire, la pratique de la médiation nous invite à nous reconnecter à notre être profond.

Non seulement la méditation amène à se détendre, se poser mais surtout à trouver la paix à l’intérieur de soi. Lire le précédent article sur la méditation…

 

Acceptez de ne rien faire

Quand vous ressentez le besoin, autorisez vous à vous poser, vous allonger quelques instants sur votre fauteuil, sans ressentir une quelconque culpabilité. Respirez et détendez vous…

 

Si vous avez une terrasse ou jardin

Passez du temps à l’extérieur au contact de la nature, des plantes, fleurs ou aromates en pot sur votre balcon, c’est la saison idéale.

Laissez le soleil vous nourrir de sa chaleur et vous apaiser. De plus, être proche de la nature s’avère être très bénéfique pour booster le système immunitaire.

 

Namasté !

Automne & Alimentation – Conseils ayurvédiques

L’Ayurveda et les saisons

 

L’Ayurveda divise l’année en trois saisons , en phase avec le dosha prédominant.

Cependant, il est traditionnellement considéré en Ayurveda que la saison d’automne se partage entre deux dosha.

On distingue le début de l’automne, qui est gouverné par Pitta et plus tard dans la saison jusqu’à l’hiver,  la période gouvernée par Vata.

Cela peut devenir complexe quand on souhaite se préparer au le changement de saison.

Quel choix doit on faire en terme d’alimentation et de mode de vie ?

 

Conseils ayurvédiques pour la saison automnale.

Et bien avant tout, consommer des aliments de saison. Cette alimentation vous apportera juste ce qu’il faut pour rester en équilibre entre la transition des mois de Pitta d’été et de ceux de l’hiver gérés par Vata.

Considéré comme une période de transition entre mi-septembre et fin octobre, il est important de faire le plein de fruits frais de fin d’été comme les pommes ou les poires, mangées crus ou en tarte. Ces fruits riches en fibres, contribuent à éliminer les déchets logés dans les intestins. Par la suite s’avérera utile pour digérer les plats plus copieux et lourds des mois d’hiver.

Les aubergines, le maïs, les melons et figues sont  aussi de bons produits à consommer à cette période de l’automne.

Quand l’air devient plus sec et frais, et que les fruits commencent à tomber des arbres,  c’est un signe qu’il est temps de consommer les fruits plutôt  cuits.

 

Le dosha Vata la saison du vent.

Cette saison commence fin automne, dernières semaines d’Octobre. Ses qualités se caractérisent à cette période de l’année par du froid, de la sécheresse, de la légèreté et des mouvements rapides.

Signes de Vata  équilibré :   

la créativité

une forte énergie

enthousiasme

un fort degré de tolérance

bon tempérament.

 

Durant l’automne nous sommes plus susceptibles de ressentir des déséquilibres Vata, même si notre dosha Vata n’est pas dominant dans notre constitution.

Les signes d’excès peuvent comprendre :

l’anxiété

des difficultés à se concentrer ou s’engager

l’insomnie

gaz,  ballonnements

la sécheresse au niveau de la peau, cheveux, ongles

une perte de poids.

Partant du principe en Ayurveda que le semblable augment le semblable, les personnes ayant  une dominance Vata dans leur constitution seront plus enclins à ressentir les excès durant la fin de l’automne et les mois d’hiver.

Durant cette période de l’année,  Vata devient plus prononcé. Il est important d’équilibrer ce  dosha en consommant des aliments et des fluides qui apportent de la chaleur, de l’onctuosité, de l’enracinement . On privilégiera également les saveurs douce, piquante et salée.

Liste des aliments conseillés pour Vata