Étiquette : printemps

Conseils pour maintenir le dosha Kapha en équilibre !

Le Printemps est arrivé!

Cette saison est synonyme de renaissance et de changement. En Ayurveda, durant cette saison le dosha Kapha domine après s’être accumulé durant l’hiver.

Il s’agit du Dosha à observer et à apaiser durant cette saison.

Les qualités du dosha Kapha

La personnalité et les caractéristiques du dosha Kapha (éléments eau+terre) reflètent les qualités terriennes du Kapha : onctueux, frais, lourd, lent, doux et stable.

Ce dosha est également dense, nuageux et visqueux. Donc, avoir un prakriti à prédominance Kapha signifie que ces qualités s’expriment généreusement dans tout votre corps mental, émotionnel et physique.

 

Voici quelques façons dont vous pouvez trouver ces qualités reflétées dans vos forces et vos faiblesses :

La qualité onctueuse peut apporter de l’humidité et du gras dont le corps a besoin mais, si prononcé, cela peut entraîner une accumulation excessive de fluides corporels.

La qualité fraîche peut se manifester par une peau froide et un tempérament décontracté et frais.

La lourdeur peut se manifester comme une constitution physique et émotionnelle importante, solide et ancrée et, en excès, comme étant en surpoids ou éprouver un sentiment subjectif de lourdeur d’esprit.

La lenteur peut se manifester par une démarche lente ou un rythme lent et régulier que vous pouvez maintenir. En excès, vous pouvez être en clin à rester dans une zone de confort et dans un modèle qui ne vous est pas forcement favorable.

La douceur peut se manifester comme un cœur doux qui est facilement empathique. Une autre manifestation de cette qualité est d’avoir une peau douce.

La stabilité peut être un atout que les amis, la famille et les collègues reconnaissent et sur lequel ils peuvent s’appuyer, mais en excès, elle peut se transformer en entêtement ou en lenteur. Vous pourriez devenir si stable que vous êtes peu enclin à toute activité physique.

La densité peut se manifester par une bonne endurance et des muscles et des os forts et bien formés. Cela permet à la constitution Kapha de résister à l’exercice vigoureux. Cette qualité est également responsable de cheveux denses et luxueux.

Comment diminuer ou équilibrer le dosha Kapha ?

Un principe de base de l’Ayurveda est « le semblable augmente le semblable». Par conséquent, l’augmentation des qualités inhérentes au Kapha augmentera le Kapha dans votre corps physique, mentale et votre esprit.Par exemple, par nature le dosha Kapha est intrinsèquement frais, lourd et humide , de fait le temps froid, les aliments lourds ou les saisons humides ont tendance à augmenter le dosha Kapha.

Comprendre ce principe  peut aider à déterminer quels modes de vie, aliments ou environnements apporteront un équilibre à votre constitution.

 

Saveurs qui augmentent et diminuent Kapha

Maintenant que vous connaissez les principales qualités de Kapha, il est également utile de connaître les saveurs qui augmentent ou diminuent ce dosha :

Les saveurs sucrés, acides et salées augmentent le dosha  Kapha en augmentant le volume et l’humidité dans le corps et l’esprit, perpétuant ainsi les qualités du Kapha.

Un exemple de saveur naturellement sucrée est le blé ; acide,  le cornichon ; salé, le sel.
Les saveurs piquantes, amères et astringentes diminuent traditionnellement le dosha Kapha en séchant le corps et en fournissant les qualités opposées à celles du Kapha. Un exemple de saveur piquante est le piment; saveur amère et astringente (qui sont souvent couplées), de nombreux légumes feuillus et des herbes.

 

Utilisation des opposés pour maintenir l’équilibre

Chacun de nous est constitué d’une proportion unique des trois dosha dans notre prakriti. L’Ayurveda nous enseigne que si un dosha augmente au-delà de sa proportion naturelle originale de notre constitution, il favorise un environnement propice au déséquilibre.

Il est fréquent que notre dosha prédominant (Vata, pitta ou Kapha) augmente plus rapidement que les autres dosha parce que nous avons tendance à perpétuer ce que nous connaissons le mieux.

Par exemple, si votre dosha dominant est Kapha, en raison de la qualité lente de Kapha vous pouvez être naturellement enclin à des activités apaisantes. En excès, cette qualité peut conduire à la stagnation.

En d’autres termes, pour diminuer le dosha en excès, nous devons incorporer des choses aux qualités opposées.

Par exemple, si le dosha Kapha a augmenté en raison de la stagnation excessive dans votre vie, l’activité est la solution. Si elle a augmenté en raison de l’excès de fraîcheur, vous pouvez utiliser la chaleur pour apporter l’équilibre. Trop de lourdeur? Utilisez la légèreté.

Un des aspects pratiques de l’Ayurveda est que tout peut être utilisé pour rétablir un équilibre sain parce que tout ce qui existe a une qualité. Cela comprend, sans s’y limiter, les herbes, les aliments, les boissons, les environnements, les couleurs, les odeurs et les styles de vie.

Les qualités opposées à Kapha sont principalement chaudes, sèches, légères et actives. Il est donc préférable pour les personnes Kapha de rechercher des environnements physiques et émotionnels, des routines et des aliments qui possèdent ces qualités opposées.

Une idée recette douce et gourmande en cette saison, qui conviendra à tous les doshas y compris Kapha : un crumble aux fruits et aux épices

Le printemps symbole de transition et renaissance

L’actualité nous ferait presque oublier que le printemps est là.

Le printemps symbolise la transition et la renaissance, pour laisser place à de nouvelles possibilités,
Tout comme chaque changement de saison, d’une façon plus ou moins subtile, l’organisme s’adapte aux nouvelles températures, les heures du coucher et lever de soleil, aux nouvelles couleurs et senteurs. La nature fait bien les choses.

Une personne désireuse de vivre harmonieusement devrait faire en sorte de vivre en accord avec son environnement et son être profond. L’Ayurveda qui signifie littéralement « science de la vie » nous enseigne justement comment maintenir cet équilibre au fil du temps, grâce à la connaissance de qui nous sommes, notre Prakriti ou constitution, et de l’Univers qui nous entoure. Au quotidien, cet équilibre passe principalement par les deux piliers de la santé que sont la nutrition et le mode de vie.

Comment accompagner au mieux l’organisme en cette nouvelle saison, selon l’approche ayurvédique.

En cette saison, le dosha Kapha prédomine après s’être accumulé durant l’hiver.
Lié à l’élément terre et eau, Kapha s’accumule dans le corps et commence à se liquéfier avec la hausse de température. Il se propage alors dans l’organisme.

Lorsque ce dosha est en excès, il peut se manifester sous différents aspects, dont voici quelques exemples :

 

un nez qui coule ou un nez bouché,

une fragilité aux allergies printanières (sensibilité au pollen) et aux rhumes,

une prise de poids, une digestion lente, des nausées, de la rétention d’eau,

de la fatigue, de la lourdeur, un excès de sommeil,

de la tristesse, de la mélancolie, voire de la lassitude ou de la dépression.

 

Lorsque le dosha Kapha est équilibré, tout comme l’élément terre qui le compose, on se sent fort(e), posé(e), ancré(e) aussi bien sur le plan physique que mental et émotionnel.
Notre immunité fonctionne correctement en nous protégeant des agents pathogènes.

Aussi, il est essentiel de maintenir un équilibre : 

Conserver une régularité dans vos activités pour accompagner le corps dans cette période de transition.

Instaurer une routine bien être ayurvédique appelé aussi dinacharya.

Ne faîtes pas de changements trop brusques ou contraignants pour l’organisme.
L’idée étant de tenir la routine sur la durée, pour bénéficier de ses effets.
Le dosha Kapha peut s’avérer lent à changer ses habitudes, aussi soyez patient(e)

Faites preuve de volonté et d’imagination pour bouger et faire circuler l’énergie vitale ou Prana librement à travers le corps : yoga, activité physique, etc.  D’autant plus en cette période de confinement.

Nutrition de saison : privilégier une alimentation qui pacifie Kapha : une nourriture légère, détoxifiante, énergisante et reminéralisante.
Eviter le sucre, les produits laitiers tous deux principaux formateurs de mucosités dans le corps. L’activité étant réduite en cette période de confinement, peut être revoir les portions consommées
Préférer les aliments chauds et épicés qui stimulent le métabolisme, et augment le feu digestif, indispensable à une bonne digestion.
Incorporer dans vos plats ou sous forme d’infusions, les saveurs piquantes, amères et astringentes qui stimulent la digestion et détoxifient (ex : clous de girofle, gingembre, curcuma, cannelle, menthe, poivre et les légumes à feuilles vertes, poireaux, brocoli, asperge, épinard, radis, navet, cresson, persil…)

 

Cette période que nous traversons, où tout semble marcher au ralenti, peut s’avérer être propice pour faire le point sur notre vie, ce que nous aimerions changer, mettre en place, ce qui ne nous convient plus, ce vers quoi nous aspirons pour vivre plus en harmonie.

En somme, on pourrait l’appeler « mon nettoyage de printemps » !

 

 

Kichari – recette ayurvédique

Ce plat ayurvédique traditionnel est léger mais nourrissant, le Kichari

Il possède tous les éléments qu’il faut pour une nutrition optimale.

Quantité approximative par personne:

–  35 gr de riz basmati blanc

– 25 gr de haricots mungo ou lentilles corail

– 400 ml d’eau

– 1 cuillère à café de ghee

– ¼ cuillères à café de cumin en poudre

– ¼ cuillères à café de coriandre en poudre

– 1 pincée de curcuma

– 1 cardamome entière (ou une pincée de sa poudre)

– ¼ cuillères à café de gingembre en poudre

– une pincée de sel

– une pincée d’asafoetida

Idéalement, faites tromper les lentilles pendant une nuit (12 heures) dans une grande quantité d’eau.

Faites chauffer doucement le ghee (beurre clarifié) puis ajoutez le cumin, la coriandre, le curcuma et l’asafoetida. Quand les épices commencent à dorer, elles sont prêtes!

Lavez les graines, puis ajoutez-les dans la casserole et remuez vigoureusement pendant 1 minute pour que les épices puissent être absorbées.

Ajoutez l’eau, le gingembre, la cardamome et le sel.

Mettez à bouillir, puis laisser mijoter à feu doux sans couvercle pendant 10 minutes, puis remettez le couvercle et réduisez le feu, laissant le couvercle un peu ouvert.

Laisser cuire jusqu’à ce que les graines soit bien tendres. Ceci peut prendre 35 minutes environ.

Vous pouvez agrémenter votre plat avec plus de ghee, noix de coco et coriandre.

Bon appétit!

YOGA  &  AYURVEDA – atelier samedi 29 février 2020 Castelnau le lez

Samedi 29 février 2020 de 9h30 à 14h00

Bulles de Yoga – Castelnau le Lez  3 rue Pasteur

YOGA  &  AYURVEDA

Atelier n°2Préparer son corps au printemps.

Avec l’Alimentation ayurvédique et  le Hatha Yoga : Détox

 

 

 

HATHA YOGA                                                                   

 

Postures, enchainements

Exercices respiratoires, Pranayama

Relaxation pleine conscience

Exercices spécifiques Détox

 

Animé par Céline Brass, professeure de Hatha yoga qui s’adapte au corps

ATELIER AYURVEDA

 

Les saveurs, le goût de la vie

Le printemps, se nourrir selon la saison

Conseils pour purifier son corps en douceur

Méditation guidée

 

Animé par Lisa Charlin, praticienne & consultante en Ayurveda

 

Pour réserver votre place, contacter :

  • Céline Brass au 06.11.20.34. 88, pour un bref entretien pour la pratique du yoga.
  • Pour tout renseignement sur l’Ayurveda, Lisa Charlin au 06.67.27.25.19
  • Participation : 3 5€ / P E R S –  à partir de 2 ateliers : 30 euros l’atelier.

 

 

Prévoir une tenue confortable, tissu ou serviette à mettre sur le tapis pour le yoga

Un temps sera ouvert après l’atelier pour partager un moment convivial avec un pique-nique tiré du sac jusqu’à 14h00 et dégustation

Le grand nettoyage de printemps !

Pourquoi faut il nettoyer l’organisme au printemps ?

Selon l’Ayurveda, toutes les constitutions ou dosha peuvent bénéficier d’une purification du foie ne serait ce que pour palier à des régimes alimentaires contenant souvent trop d’aliments frits, d’ huiles de mauvaise qualité, d’additifs, de viande rouge, d’alcool et de sucre qui ne font qu’encombrer et fatiguer votre organisme.

Durant l’hiver notre corps a fait des réserves et consommé de la nourriture riche et lourde pour apporter de la chaleur interne et de fait pacifier l’humeur biologique ou dosha Vata.

Avec l’arrivée du Printemps,  nous entrons dans la période kapha où ce dosha tend à augmenter avec la saison fraîche et humide.  Pour alléger le corps, rendre le sang plus fluide et le dépolluer, le printemps est la période optimale pour le grand nettoyage de l’organisme.

L”énergie monte en cette saison, tout comme la sève qui se remet à circuler dans les arbres et les bourgeons d’apparaître, nos émotions stockées profondément en nous peuvent être libérées, et laisser place au renouveau et la renaissance.

Le nettoyage du foie organe siège du dosha Pitta (feu) est l’ activité principale de tout nettoyage.

Dans la médecine chinoise on retrouve aussi cette approche, le printemps correspondant aux organes du foie et de la vésicule biliaire.

Noter que toute forme de détoxification doit être faite prudemment selon l’Ayurveda, le corps n’aime pas les chocs, il est beaucoup plus efficace de dètoxifier le foie ou le corps lentement.

Si vous avez besoin de conseils sur les remèdes naturels à utiliser pour le nettoyage de l’organisme, n’hésitez pas à me contacter en message privé ou par mail contact@ayurvedamontpellier.fr


Aussi et avant de vous lancer :

Il est important que votre démarche s’inscrive dans une approche globale de santé.

Il ne sert à rein de detoxifier votre organisme si en parallèle vous ne revoyez pas votre alimentation, hygiène de vie, sommeil, prise de caféines ou excitants, fumer, ou ne faîtes pas d’exercices physiques ; sans ses considérations le traitement n’aura aucun effet positif.

De plus chaque individu étant unique, ne choisissez pas n’importe quelle solution pour nettoyer votre foie. Vous devez vous assurez que votre protocole ne soit pas trop puissant pour vous, c’est pourquoi il est bon d’être accompagné par un thérapeute ayurvédique.

En effet, les effets secondaires du nettoyage peuvent être des  maux de tête, des éruptions cutanées, de l’apathie, des nausées, fièvre et émotions chaudes comme la colère, irritabilité.

Durant le traitement, privilégier les aliments suivants :

Les légumes verts en particulier car ils sont amers, les crucifères (choux, chou fleurs, brocolis…), la famille des oignons, betteraves, céleri, courgettes, haricots verts.

Les légumes verts ont une forte teneur en chlorophylle ce qui aide à purifier et oxygéner le sang.

Les fruits sont à consommer avec modération pendant le nettoyage car ils sont riches en sucres naturels, cela dit vous pouvez manger des pommes, poires agrumes, mais prenez soin de les manger séparément.

Certaines plantes amères comme le pissenlit et le curcuma nettoient les alcaloïdes des intestins et enlève l’excès de graisse des parois intestinales.

Eviter les aliments frits, huiles, et sucres

Si vous avez besoin de conseils sur les remèdes naturels à utiliser pour le nettoyage de l’organisme, n’hésitez pas à me contacter par mail contact@ayurvedamontpellier.fr

Le saviez vous ?

Le foie est l’organe le plus gros du corps avec ces 1.5kg et le plus chaud.

En constante activité, le foie filtre prés d’1.5 litre de sang par minute