Auteur/autrice : Lisa Charlin

Pour être en forme cet automne !

 
La saison automnale approche, les pluies s’intensifient, le froid s’installe petit à petit. Notre organisme doit s’adapter à ce changement de saison.
 
Pour accompagner le corps et le mental, l’Ayurveda enseigne de quelles manières adapter notre alimentation et mode de vie à chacune des saisons.
 
En automne, il s’agit du dosha Vata.
 
Pour préparer au mieux, notre corps, il est conseillé de changer nos habitudes à l’avance, soit 2 à 3 semaines avant le changement de saison, climat, température, luminosité…
 
Je partage avec vous quelques points clés pour cette saison:

D’autres conseils sur la saison automnale selon l’Ayurveda

Conseils ayurvédiques pour l’automne

Atelier Méditation

Je suis heureuse de vous annoncer la programmation de nouveaux ateliers Ayurveda et bien-être.

A partir du 7 octobre 2021

Atelier Méditation

 

 

En méditation, une pratique régulière est nécessaire si l’on veut en ressentir tous les bienfaits, sur notre état émotionnel, physique, notre relation à nous et aux autres.

Retrouvons nous chaque semaine, pour méditer dans une atmosphère conviviale.

Après une introduction à la méditation, nous aborderons  au fil du programme, plusieurs techniques  pour que vous puissiez expérimenter chacune d’elles.

Déroulement d’une séance

A votre arrivée, quelques exercices de respiration, Pranayama pour se relier à son souffle. Une présentation de la pratique avant de commencer notre séance  de méditation de 20 à 30 minutes. En fin de séance, un échange sur l’expérience vécue.

 

Informations pratiques

Les jeudis de 18h à 19h : 1 cours / semaine (hors vacances scolaires) – programme sur 6 semaines

Tarif 10 euros,  la séance d’1 heure

Le nombre de place étant limité (6 personnes max.) pensez à réserver le plus tôt possible directement par téléphone ou mail.

Lieu : Cabinet Lisa Charlin, 138 avenue de la royale, résidence les Cigalines, 34160 Castries (1er étage)

Pour le bon déroulement des séances, nous tiendrons compte des règles sanitaires en vigueur, à savoir le pass-sanitaire.

 
 

Energie balls ou boules ojas !

Connaissez vous ces condensés d’énergie en une bouchée?

Voici une façon de les préparer, il existe de nombreuses recettes.

J’en partage une avec vous, accompagnée de quelques conseils pour l’adapter à votre dosha, selon l’approche ayurvédique

Préparation: 15 mins / Cuisson : aucune.

Facile à réaliser, riches en fibres, protéines et vitamines, tout en évitant le gluten et les laitages, elles constituent un en-cas sain, bon et nutritif.

Ingrédients pour 15 boules:

24 dattes, ou +/- 250 gr de dattes

100 gr de flocons d’avoine

2 c. à s. de purée d’amande, de cacahuète ou de tahini (purée de sésame)

1 c. à c. de gingembre en poudre

½ c. à c. de cardamome

¼ c. à c. de poivre noir

1 c. à c. de cannelle (optionnel)

2 c. à s. de graine de chia

1 pincée de sel

1 c. à c. de sucre de coco, d’agave ou de miel (optionnel).

Indication selon votre dosha

Le dosha KAPHA ne devra pas abuser de ces petits en-cas, il devrait privilégier un fruit comme goûter. Choisissez des fruits secs tels que les baies sèches ou le raisin sec plutôt que des dattes très sucrées. Remplacez les oléagineux par des graines, celles de courge par exemple.

Le dosha PITTA : favorisez la coco (sucre de coco et coco rapée) et les amandes pelées. Remplacez le gingembre en poudre par du curcuma.

Le dosha VATA: limitez les oléagineux difficiles à digérer, préférez les noix, noisettes et macadamia, et plutôt sous forme de crème.

Préparation:

Si vos dattes sont dures, laissez les se ramollir quelques heures dans un verre d’eau. Dénoyautez-les et coupez-les pour ensuite les mixer. Ajoutez tous les ingrédients et mixez jusqu’à obtenir une pâte homogène. Rajoutez un peu d’eau si la texture est trop sèche. Divisez votre pâte en 15 petits tas et formez des boules au creux de vos mains. Vous pouvez rouler vos boules dans de la coco râpée, du sésame, du chia ou de la poudre de cacao selon vos envies.

Petit plus : vous aimez le chocolat, ajoutez 3 c. à c. de cacao en poudre ou 30gr de pépites de chocolat. Pour vous aidez à gérer votre stress, vos pouvez ajouter 2 c. à c. de poudre d’ashwaganda.

Conservez les boules au réfrigérateur jusqu’à 1 semaine ou congelez-les.

Si vous avez d’autres préparations, partagez les avec nous!

Actualités : en Inde la demande pour les produits ayurvédiques explose

Avec le Covid-19, la médecine traditionnelle indienne connaît un regain d’intérêt en Inde. En témoigne, la hausse spectaculaire des ventes de plantes et de produits ayurvédiques.

«Nous avons constaté une augmentation des ventes de 90% sur l’extrait d’ashwagandha, le guduchi ou encore le tulsi. A elles seules, ces trois plantes ont généré un chiffre d’affaires de 70 millions de dollars sur moins d’un an», explique aux Echos Acharya Balkrishna, co-fondateur de Patanjali, le géant indien des biens de consommation connu pour ses produits ayurvédiques.

Portée par l’homme fort du pays, le Premier ministre nationaliste Narendra Modi, qui, depuis son accession au pouvoir, en 2014, n’a eu de cesse de vanter les vertus du yoga et des traitements à base de plantes médicinales, la demande pour les produits ayurvédiques a explosé dès la première vague de coronavirus.

Avant la pandémie, la croissance du marché de l’Ayurveda, qui pèse 3,4 milliards d’euros en Inde, oscillait entre 15 et 20% par an, contre 50 à 90% actuellement, selon les chiffres du gouvernement. «Cette augmentation va s’inscrire dans le temps, et l’Ayurveda n’est plus limité aux disciples des gourous. Il existe aujourd’hui toute une variété d’entreprises, y compris des start-up, allant de la grande distribution au luxe», affirme Arvind Singhal, fondateur du cabinet de conseil Technopak, cité par Les Echos.

Un centre mondial pour la recherche

Au mois d’avril 2020, le Premier ministre indien a mis en place un groupe de travail dont l’objectif est de prouver l’efficacité de l’Ayurveda dans les traitements contre le coronavirus, poursuit le journal économique. Environ 11 millions d’euros ont été consacrés à ces recherches. En novembre, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé l’ouverture d’un centre mondial pour la médecine traditionnelle en Inde, notamment pour renforcer les travaux scientifiques sur le sujet.

«Ces efforts vont nous offrir une opportunité commerciale à l’échelle mondiale, d’autant que, dans son grand plan économique pour une ‘Inde autosuffisante‘, le gouvernement a débloqué 454 millions d’euros pour développer les cultures de plantes médicinales », déclare à nos confrères Rajesh Kotecha, secrétaire d’Etat au ministère de l’Ayush.

Au printemps, une seconde vague d’infections, plus meurtrière, a frappé l’Inde. Le variant Delta, répertorié d’abord dans ce pays, est en train de se répandre rapidement à travers le monde en provoquant une forte résurgence de la pandémie. À la mi-juillet, l’Asie représente à elle seule près d’un tiers des nouveaux cas recensés quotidiennement (145 840 cas par jour en moyenne, +28% par rapport à la semaine précédente), dont la plupart sont diagnostiqués dans le sous-continent indien (environ 44 630 cas par jour en moyenne, +15%).

Article publié par PBE Profession Bien-être

ETUDES & MARCHÉSNicolas Desaje

Un régime alimentaire pour équilibrer Pitta durant l’été

L’Ayurveda divise l’année  en trois saisons, basées sur des éléments prédominants ou dosha qui les composent. Les  3 dosha Kapha, Pitta et Vata se composent respectivement des éléments présents dans l’univers  à savoir  :  l’éther, l’air, le feu, l’eau et la terre.  Une santé optimale existe quand ces dosha  sont en équilibre.

Pitta, élément feu + eau : le dosha de la transformation.

Pitta domine l’été, de juillet à octobre dans la majorité des pays de l’hémisphère Nord.

Quand  Pitta est équilibré, on retrouve les qualités suivantes :

Productivité et efficacité

Digestion saine et régulière

Bonne circulation sanguine  

Pas de difficultés  à prendre des décisions,

Passionné

Aisance dans la prise d’initiatives pour insuffler des  changements dans sa vie.

La saison estivale par ses températures élevées, chaudes et son climat sec peut fortement augmenter le dosha Pitta.

Les signes de Pitta en excès :

Acné, éruptions cutanées, démangeaison

Chaleur accrue dans le corps, aversion pour la chaleur

Tendance à être perfectionniste

Tendance à critiquer les autres,

Colère, irritabilité

Reflux/ indigestion,

Diarrhée

Nous exprimons tous à différent degré le dosha Pitta en nous.

Si vous êtes une personne qui par nature ou constitution avait beaucoup de Pitta en vous ou ressentez des signes de ce dosha en excès , voici quelques conseils pour  rétablir l’équilibre en adaptant votre alimentation :

Manger plus de nourriture pacifiant Pitta, soit une nourriture dite « rafraîchissante »

L’un des principes fondamentaux en Ayurveda est que le semblable augmente le semblable. De même, un déséquilibre dans un des  dosha peut-être corrigé en appliquant son opposé.  

Privilégier les saveurs : sucrée, amère et astringente cela vous aidera à rééquilibrer le côté feu de la nature Pitta.

La saveur douce

Le sucre comme le miel ou l’agave  sont bons mais avec modération !

Céréales comme le riz l’orge, l’avoine,

Saveur sucrée naturelle des fruits frais : melon, cerise, figue, orange, poire prune,

Légumes-racines cuits à la vapeur : patate douce, carotte, navet.

La noix de coco, fruit ou en  lait

L’avocat

Les produits laitiers : ghee, fromage frais

Le fenouil autant les graines que le bulbe.

La saveur amère

Les aliments amers produisent un effet léger et rafraîchissant sur le corps et l’esprit, équilibrant ainsi la chaleur de pitta. Pour cela :

Légumes verts riches en chlorophylle : épinards, blettes

Thé noir, chicorée, menthe,

Fruits amers tels que le pamplemousse,  la pomme verte

Des légumes : asperges, haricots verts, courgette, concombre et  aromates,  particulièrement la coriandre.

La saveur astringente

Peut être plus  difficile à identifier, cette saveur  laisse sur la langue une sensation de sécheresse.

Légumineuses

Fruits : pomme, banane,  la peau de la plupart des fruits

Légumes crus : brocoli chou-fleur céleri et le persil.

Les huiles : comme le feu  peut avoir un effet asséchant sur le corps, hydratez l’organisme en incorporant des huiles dans vos plats et salades comme celle d’avocat, de coco, ghee, tournesol et olive.

En parallèle, éviter de consommer des aliments qui attisent le feu intérieur , aliments et boissons  salés, épicés, piquantes, que l’on retrouve dans l’alcool spécialement le vin rouge,  sauce soja,  l’ail, le piment de Cayenne, le chocolat,  oignon et tomate.

Bon été !

Rhizome sacré d’Inde

En Inde on l’appelle la poudre sacrée. Le curcuma est utilisé non  seulement dans les currys mais également en médecine traditionnelle pour soigner un large éventail d’affections. Le curcuma est un merveilleux assaisonnement. A elle seule, sa belle couleur ocre vous emplira d’énergie.

Recette végétarienne indienne : Curry de chou-fleur aux noix de cajou

Plat principal pour 4 personnes

Émincez 2 oignons et hachez finement 3 gousses d’ail. Découpez le chou fleur en bouquets de 3 à 4 cm. Faites chauffer 2 cuillères à soupe de ghee ou huile de colza dans une grande casserole (ou wok) et faites revenir les bouquets de chou fleur pendant 3 minutes. Mélanger régulièrement

Ajoutez l’oignon, l’ail,  1 cuillère à café de graines de cumin et 2 cuillères à soupe de curry masala.

Faites revenir le tout pendant quelques minutes.

Ajouter 400ml de lait de coco, émiettez un bouillon de légumes et portez à ébullition.

Nettoyer soigneusement 2 racines fraiches de curcuma et trancher les finement (ou si vous préférez remplacer par 1 cuillère à soupe de curcuma en poudre). Incorporez au chou fleur et couvrez d’un couvercle.

Faites bouillir doucement pendant environ 10 minutes à feu doux jusqu’à ce que le chou fleur soit quasiment cuit. Mélanger de temps à autre.

Faites rôtir 75 g de noix de cajou dans une poêle à frire sans huile ni beurre jusqu’à ce qu’elles deviennent parfumées. Assaisonnez le curry de chou-fleur de fleur de sel et poivre et servez dans de grands bols. Saupoudrez de noix et de coriandre fraiche.

Vous pouvez accompagner ce plat de riz basmati – Bon appétit!

Le massage Udvartana : le massage idéal contre la cellulite avant l’été

 

Le massage Udvartana est une technique de massage utilisée en Inde depuis plus de 4500ans.

Ce massage est issu de l’Ayurveda, médecine traditionnelle indienne visant essentiellement au maintien de la forme, de la santé et de la jeunesse.

Le massage Udvartana est la seule forme de massage qui se pratique à sec.

Les propriétés de la farine de pois chiche et de plantes indiennes, optimisée par des techniques de pressions glissées et malaxage, pénètre en profondeur et détruit les graisses superflues en dessous de l’épiderme. Les graisses ainsi détruites sont ensuite évacuées via le système lymphatique.

Le massage Udvartana nettoie la peau en profondeur, l’adoucit, tout en améliorant la circulation sanguine.

  • Massage ayurvédique Udvartana, 1heure / 60 euros
  • Rituel minceur & drainant Udvartana, 6 séances / 300 euros

 

Je réserve ma séance de massage 

L’hibiscus, une jolie fleur mais pas que!

Ah, l’hibiscus ! Le simple fait de contempler ces fleurs saisissantes est une invitation au voyage vers un paysage chaud et exotique. Mais c’est bien plus qu’une jolie fleur.

En Inde, la fleur d’hibiscus est consacrée à Ganesh, le dieu éléphant. Ce dieu de la sagesse détruit tous les obstacles et accorde la réalisation de tous les buts. Il réside dans le 1erchakra de la base de la colonne vertébrale. L’énergie de ces fleurs est dite semblable à celles des fleurs de lotus et des pétales de roses, fleurs utilisées lors des puja (cérémonies de dévotion).

La plante d’hibiscus présente également une liste impressionnante de bienfaits. En Ayurveda, l’hibiscus est utilisée pour favoriser la purification du sang et du cœur tant au plan physique que spirituel.  Elle est efficace pour les troubles menstruels, les problèmes de reins et du système reproducteur  dus à la chaleur. Les fleurs d’hibiscus favorisent la pousse des cheveux et  améliore l’aspect de la peau, la rendant plus radieuse. On retrouve cette fleur dans la composition de nombreux cosmétiques ayurvédiques.

Infusion d’hibiscus

La saison chaude de l’été, saison Pitta, se rapproche mais encore un peu tôt pour consommer une infusion froide d’hibiscus. Bien que tout autant délicieuse, en cette saison Kapha, le corps risque de ne pas encore être bien prêt pour cela, ni l’apprécier. Pour une infusion chaude :

Laissez infuser 2 cuillères à café de fleurs séchées d’hibiscus par tasse, durant 4 à 10 minutes, selon l’intensité que vous voulez obtenir.

L’eau se teinte rapidement en un joli rouge rubis.

Bonne dégustation!

Mini Cure Ayurvédique

Pour bien commencer cette nouvelle année, offrez-vous une parenthèse bien-être dans votre quotidien avec la mini cure ayurvédique :

Parce que s’accorder un moment pour prendre soin de soi est précieux si l’on veut se maintenir en pleine forme.

Selon la mini cure choisie, les objectifs diffèrent mais vous ressentirez dans tous les cas une profonde détente et un mieux être.

Les mini cures proposées répondent aux principales attentes et besoins dont vous m’avez fait part.

Éliminer les  toxines physiques et émotionnelles présentes dans l’organisme,  grâce aux massages et aux boissons ayurvédiques proposées,

Ressentir un pur moment de relaxation, se reconnecter à soi,

Régénérer le corps et l’esprit avec les soins et massages ayurvédiques.

Les mini-cures se déroulent sur une demi-journée. Prévoir une durée de 4 heures.

A vous de choisir la mini-cure qui vous inspire en ce moment et dont vous avez le plus besoin !

PRANA (détox)

  • Entretien ayurvédique
  • Udvartana, massage du corps avec une poudre à base d’épices et de farine de pois chiche,
  • Marmathérapie, stimulation des points d’élimination
  • Boisson détox, ayurvédique
  • Massage des pieds au bol Kansu.

Cette mini-cure contribue à l’élimination des toxines présentes dans l’organisme et favorise la circulation des énergies.

SHANTI (calme intérieur)

  • Hasta Prâna, massage des mains,
  • Séance de yoga nidra,
  • Shirochampi, massage de la tête,
  • Shirodhara, filet d’huile tiède versé sur le front,
  • Massage des pieds au bol Kansu.

Cette mini-cure vise à apaiser votre esprit et vous apporter une profonde détente.

Réservation au 06.67.27.25.19 ou envoyer votre demande en précisant vos disponibilités à contact@ayurvedamontpellier.fr

Les huiles de massage

Quelles huiles de massage choisir ?

 

Pour choisir l’huile de massage qui convient à vos besoins, il faut connaître votre constitution ayurvédique Prakriti ainsi que votre état de santé actuel Vikriti et tenir compte de la saison.

 

Les huiles minérales sont néfastes pour le fonction métabolique du corps, car celles-ci  forment une pellicule sur la peau empêchant les cellules de respirer librement.

En les humidifiant, cela ne fait qu’accroitre la sécheresse de la peau  après quelques minutes d’application. De plus, ces huiles minérales contiennent bien souvent des conservateurs et parfum synthétique.

En conclusion, pour prendre soin de vous, choisissez des huiles végétales de graines pressées à froid, biologiques de préférence. Souvenez vous que « tout ce que vous pouvez ingérer, peut être appliqué sur la peau », le contraire ne fonctionne pas toujours !

Facilement absorbées, les huiles végétales nourrissent votre peau en profondeur et favorise ainsi le bon fonctionnement de votre métabolisme

 

Pour équilibrer Vata dosha   (saison automne & hiver)

Caractéristiques et propriétés recherchées : huiles et plantes lourdes, moyennement échauffantes, humidifiantes, douces, nutritives, calmantes, toniques pour le système nerveux.

Huiles : sésame, lin, ricin, amande, argan, avocat, jojoba et tournesol lorsque vata et pitta sont tous deux à équilibrer.

 

Pour équilibrer Pitta Dosha (saison été)

Caractéristiques et propriétés recherchées : huiles et plantes lourdes, rafraîchissantes, asséchantes, apaisantes.

Huiles : préférablement des beurres comme noix de coco, cacao, karité ou le beurre clarifié que l’on appelle ghee, également huile de bourrache, de rose musquée et d’olive.

 

Pour équilibrer kapha (saison hiver & printemps)

 Caractéristiques et propriétés recherchées : huiles et plantes légères, fluides, pénétrantes, stimulantes, échauffantes, astringentes, asséchantes.

Huiles : sésame, pépin de raisin, moutarde, rose musquée, noisette, macadamia.

Point sur l’huile de sésame

L’huile de sésame est la plus populaire et  sert traditionnellement de base végétale aux huiles médicinales ayurvédiques ou Tailams.

Les propriétés de cette huile : lourde onctueuse, amère astringente.

L’huile de sésame est utilisée  pour enrayer les maladies et perturbations causées par Vata.

Elle contient deux antioxydants : le sésame et le sésamoïde, de fait , elle peut être conservée plus longtemps sans devenir rance.

Elle contient des minéraux comme le fer, le phosphore, le calcium, le magnésium, le cuivre, l’acide silicique, et des acides linoléiques, effets bénéfiques sur les cellules nerveuses et cérébrales. Tridoshique , l‘huile sésame, vous l’avez compris,  est la meilleure huile de massage et de soin du corps.

En savoir plus sur les huiles ayurvédiques traditionnelles appelées Tailams

L’auto-massage Abhyanga

En Ayurveda, science millénaire, l’hygiène de vie est un des piliers de la santé.

Parmi les nombreux gestes quotidiens pour se maintenir en bonne santé le plus longtemps possible,  Dinacharya,  Il est notamment recommandé de se masser tous les jours, de préférence le matin avec une huile adaptée à sa constitution, ses besoins et la saison (on privilégiera une huile chauffante en hiver et rafraichissante en été).

Selon l’Ashtanga Hridayam, ouvrage majeur de l’Ayurveda, cette pratique quotidienne « retarde le  vieillissement, compense l’effort et l’aggravation de Vata, améliore la vue, nourrit les tissus du corps, confère un bon sommeil et une peau saine ».

Le massage à l’huile est bénéfique à toutes les constitutions, autant pour les personnes en bonne santé que celles qui souffrent de désordres divers.

En pratique

Contrairement à nos habitudes occidentales, il est conseillé de pratiquer l’auto massage avant la douche ou le bain pour en retirer tous les bienfaits.

Prévoir entre 10 et 20 minutes minimum pour le massage du corps entier.

Installez vous dans une pièce ou vous ne risquez pas d’être dérangé(e), préalablement chauffée si besoin. Vous pouvez créer votre atmosphère, vous approprier ce moment de détente en y ajoutant des  senteurs apaisantes, bougies, musique douce…

Assurez vous d’avoir ce dont vous avez besoin pour l’auto massage à portée de main, pour éviter de circuler les pieds huilés !

Pour les personnes de constitution Vata, il est conseillé de faire ce massage sur une base quotidienne autant que possible. Les personnes de type Pitta ou Kapha ont moins besoin de le faire tous les jours, néanmoins comme écrit dans les textes, le massage Abhyanga devrait être fait tous les jours notamment à partir de 60 ans ou en hiver lorsque la peau est particulière sèche.

Le déroulement de l’auto-massage

Faites chauffer l’huile dans un bain marie ou dans vos mains en les frottant l’une contre l’autre. Il est préférable que l’huile soit tiède mais jamais brulante.

Commencez le massage par le sommet du crâne, versez une cuillère à soupe d’huile chaude sur le cuir chevelu. En utilisant les paumes de la main et non les doigts faites pénétrer l’huile en massant vigoureusement. Couvrez toute la surface du crâne en procédant par petite application circulaire, comme si vous faisiez un shampooing.

Puis continuez en vous massant plus doucement le visage par des gestes symétriques de part et d’autres (front, orbites, tempes, maxillaires, nez). Un massage doux pratiqué sur les tempes et le dos des oreilles s’avère particulièrement bon pour apaiser le dosha Vata.

Versez un peu d’huile sur les mains et masser le cou devant et derrière puis les épaules. Utiliser les paumes de la main ainsi que les doigts.

Massez vigoureusement les bras en faisant des mouvements en longueur, d’avant en arrière sur les parties allongées des bras et des mouvements circulaires au niveau des épaules des coudes.  Il est important de ne pas masser trop vigoureusement au niveau du tronc.

Par des mouvements circulaires doux et amples, massez la poitrine, l’estomac et le bas du ventre. L’Ayurveda recommande de faire des mouvements dans le sens des aiguilles  d’une montre.

Massez le sternum par des mouvements de haut en bas.

Massez les jambes en procédant de la même manière que pour les bras, mouvements circulaires sur les chevilles et genoux, mouvements en longueur sur les parties allongées des jambes. Avec le peu d’huile qui restera,  masser vigoureusement les pieds, dessus et dessous  ainsi que les orteils.

Prenez un bain ou une douche 20 à 30 minutes après le massage.

Le fait de prendre une douche ou un bain 30 minutes après le massage est important pour deux raisons :

–              Promouvoir l’absorption de l’huile dans les tissus, la chaleur favorise la dilation des pores de la peau et de fait la pénétration de l’huile.

–              Enlevez l’excès d’huile (utiliser le moins de savon possible). Les types Vata devraient laisser un peu d’huile pour protéger la surface de la peau qui est naturellement plus sèche.

 

Est-ce une pratique que vous avez déjà mis en place dans votre rituel bien être ? Comment vous sentez vous après l’auto massage ? votre peau est elle plus souple ?

Faites nous part de vos commentaires…

 

Des plantes ayurvédiques de toute beauté – Le Bhringaraj

Bhringaraj

Nom latin : Eclipta Alba

Le saviez-vous ?

Le Bhringaraj est considéré comme étant la plante reine pour la santé du cheveu.

Cette plante favorise la pousse du cheveu, lutte contre la décoloration prématurée, apaise le mental et favorise le sommeil.

Parfait pour les soins apaisants des peaux Vata & Kapha.

Pour la peau :

Réparatrice, anti age, elle prévient le processus de vieillissement des tissus en favorisant leur régéneration

Apaisante, soulage les peaux délicates et calme les inflammations cutanées.

Elle illumine le teint

Pour les cheveux :

Fortifiante, elle est réputée très efficace pour luter contre les cheveux blancs et éliminer la chute des cheveux.

Elle aide à garder de beaux cheveux et une chevelure dense.

 

Autre modes d’utilisation

Conseillée en priorité pour renforcer la santé des cheveux et en cas de perte de cheveux, elle peut être prise en comprimés ou utilisée en usage externe, incorporée dans les shampooings ayurvédiques, ou  sous forme de poudre dont on peut faire une pâte à appliquer sur les cheveux.

 

Notre sélection de soins ayurvédiques  :

Masque ayurvédique gingembre, cheveux normaux à gras

Masque nourrissant cheveux abimés, colorés, secs, hibiscus, aloevéra

Shampoing ayurvédique naturel, Henné, extra nourrissant, cheveux secs

Shampoing ayurvédique naturel, Amla, Shikakai & Bhringaraj

Des plantes ayurvédiques de toute beauté – Le Neem

 Le neem, arbre du 21e siècle

Nom latin : Azadirachta indica
Autres langues : nimba (sanskrit), margousier (français), neem (anglais)

Effet sur les doshas : apaise pitta et Kapha, aggrave Vata en cas d’excès

Le saviez-vous ?

Le Neem a été officiellement déclaré « arbre du 21e siècle » par les Nations Unies.

Cet arbre est sans égal pour éliminer les toxines qui encombrent le sang et causent des problèmes cutanés. Il tonifie les muqueuses, notre « peau intérieure », tout en la purifiant de ses toxines. Son potentiel antiseptique élimine la plupart des bactéries, des fongus et des parasites. On le retrouve de façon quasi omniprésente dans les soins cosmétiques en Inde.

Pour la peau :

Purifiant, astringent, il élimine les toxines en cas de  problème de peau.

Assainissant, il règle l’excès de sébum et est donc idéal pour les peaux à tendance grasse ou acnéique.

Pour les cheveux :

Détoxifiant, il aide à enlever les toxines liées aux diverses pollutions.

Apaisant, il aide à lutter contre les pellicules et soulage les démangeaisons.

Bien que l’huile de neem dégage une odeur potentiellement déplaisante, on ne la distingue pas dans les innombrables produits corporels indiens qui la contiennent : shampooings, savons,  crèmes, exfoliants, dentifrices…

 

Propriétés et bienfaits

Le neem possède de nombreuses propriétés médicinales, outre son puissant effet antiseptique et antiparasitaire, le neem est également utilisé pour ses effets sur le système digestif, circulatoire, respiratoire, génito-urinaire.

 

Autre modes d’utilisation

Huile de neem : Pour les dents et les gencives, appliquer avec les doigts, masser, promener l’huile en bouche puis cracher. En cas d’inflammation des gencives, on peut ajouter la poudre de neem aux dentifrices.

Pour soigner le cuir chevelu, masser l’huile de neem pendant quelques minutes puis laisser reposer au moins une heure ou toute une nuit avant de rincer.

Attention, il s’agit ici de l’huile de neem et non son huile essentielle plus concentrée.

Précautions et contre-indications

-Si contact avec l’œil, bien rincer.

Conception, grossesse et allaitement pour l’huile et si utilisé en usage interne uniquement

Allergies aux acajous : le neem fait partie de la famille des acajous et toute personne qui est allergique à cette famille de plante devrait prendre des précautions pour utiliser le neem.

 

Sélection de produits ayurvédiques disponibles dans la Boutique :

Savon naturel ayurvédique “Eternel Aloevera”- Neem purifiant-Vegan-100g

Shampoing ayurvédique “Thé vert & Neem Purifiant” – cheveux tendance pelliculaire – Vegan- 210 ml

Shampoing ayurvédique naturel “Rose délice & miel ” cheveux normaux, -adulte-enfant plus 3 ans-210 ml

Crème “Pure Hydratante Peau à problèmes” – visage & corps peau à problèmes – 50 gr – Vegan

Huile de neem

Poudre de neem en gélules

On parle de nous!

Je partage avec vous un Blog, crée et animé par Laure une montpelliéraine, maman depuis peu,  sur lequel vous y trouverez de précieux conseils, témoignages et astuces sur les thématiques de la grossesse et de la parentalité.

Vous avez compris, futures mamans et parents à venir ce Blog est pour vous !

https://www.papotage-entre-mamans.fr/

En octobre dernier, j’ai eu le plaisir de répondre à l’invitation de Laure et d’être interviewée sur le massage femme enceinte. Une belle opportunité de partager avec vous les bienfaits de ce massage bien-être et vous en dire plus sur son déroulement, pour en savoir plus  écouter le podcast…

Nous vous avons réservé une surprise!

Envie de vous accordez une pause bien-être durant votre grossesse ou commander un Bon Cadeau massage femme enceinte.

Bénéficiez de 15 euros de remise immédiate, en saisissant le code PAPOTAGE lors de votre validation de commande sur le site ayurvedamontpellier.fr

Offre valable jusqu’au 31/12/2020, Bon cadeau valable 6 mois.

Avez-vous déjà reçu un massage durant vos mois de grossesse ? Quel a été votre ressenti ?

Faites nous part de vos commentaires ou de vos questions.

Notre Boutique en ligne est ouverte – Click & Collect disponible

Notre Boutique de cosmétiques et produits ayurvédiques est ouverte !

Vous souhaitez commander vos produits ayurvédiques préférés ou offrir un bon cadeau, rien de plus simple.

Rendez vous sur La boutique https://ayurvedamontpellier.fr/boutique-accueil

Complétez votre panier et validez votre commande

Deux options s’offrent à vous :

Paiement sécurisé  en ligne  et envoi de votre commande par la poste en colissimo sous 48 heures.

Retrait de votre commande au cabinet de soins à Castries sur rendez vous, possibilité de paiement sur place.