Étiquette : gingembre

Savoureuse soupe aux asperges

Recette de soupe aux asperges réconfortante en cette saison

Un regard sur les ingrédients

Cette recette de soupe simple réunit les bienfaits des légumes verts comme les asperges et les poireaux avec du riz, des haricots mungo et des épices chauffantes et savoureuses. Le résultat est un bol de soupe délicieuse, qui vous gardera bien au chaud.

Nous sommes à l’aube de la saison des asperges – bien qu’on puisse souvent les trouver toute l’année, elles sont particulièrement fraîches et savoureuses à la fin de l’hiver et au printemps.

L’asperge, légume tridoshique aux nombreuses vertus alimentaires et riches en anti oxydants, est idéale pour cette période de l’année où nous voulons garder notre système immunitaire à son optimum.

Les poireaux sont riches en vitamines, minéraux et antioxydants. Savoureux, ils apportent un goût délicieux à cette recette sans avoir un goût trop prononcé.

Le riz basmati et les haricots mungo associés, apportent une protéine complète facile à digérer et qui confère un élément rassasiant à cette soupe.

Le mélange d’épices chauffantes vient stimuler juste ce qu’il faut ce dont Kapha a besoin en cette saison.

Le gingembre frais, la cannelle, le fenouil et les clous de girofle contribuent à stimuler votez feu gastrique, tout en apportant un mélange subtil de saveurs.

 

Ingrédients:

10 à 14 petites asperges, hachées en petits morceaux

4 tasses de bouillon de légumes

1 poireau, y compris le sommet vert, haché

½ cuillère de fenouil

2 bâtons de cannelle

2 cuillères à café de gingembre fraîchement râpé

4 clous de girofle entiers

1 cuillère à soupe de ghee

5 cuillères à soupe de haricots mungos entiers

1 cuillère à soupe de riz basmati

Sel et poivre

 

Préparation:

Faire tremper les haricots mungo pendant 4 à 6 heures ou toute la nuit si possible. Égoutter et rincer.

Réchauffer le ghee dans un grand pot de bouillon. Ajouter le fenouil, la cannelle, les clous de girofle et le gingembre, et faire rissoler pendant une minute ou deux. Une fois les arômes libérés, ajouter le poireau finement haché et faire cuire jusqu’à ce qu’il soit tendre.

Ajouter les asperges et les faire sauter, en les enrobant de ghee et d’épices. Ajouter le bouillon, les haricots mungo et le riz. Porter à ébullition puis baissez à moyen-bas et laissez mijoter.

Cuire pendant environ 30 minutes, en testant la cuisson des haricots mungo (le temps de cuisson varie en fonction de la durée pendant laquelle les haricots ont été trempés). Lorsqu’ils sont cuits, ils doivent être mous mais pas pâteux.

Mixer le tout et aromatiser avec du poivre et du sel selon votre goût.

Bon appétit !

Recette de crumble aux fruits et épices

Parce qu’on a tous besoin d’une dose de douceur dans la vie, voici une recette qui conviendra à tous les doshas, sans aggraver le dosha Kapha.

 

Ingrédients :

4 tasses de fruits : pommes, abricots, framboises, cerises, pêches, poires
2 tasses de jus de pomme
¼ tasse de raisins secs
1 cuillère à café de cannelle
¾ c. à thé de poudre de coriandre
½ c. à thé (¼ c. à thé) de poudre de gingembre sec*
1 cuillère à soupe de jus de citron
2 à 4 cuillères à soupe de miel (facultatif)
1 tasse de granola sucré au jus de fruits
1 cuillère à soupe de noix de coco non sucrée râpée

*Utilisez la plus grande quantité de poudre de gingembre si vous cuisinez pour kapha ou vata, ou la plus petite quantité pour pitta, car il se réchauffe assez.

 

Préparation :

Lavez soigneusement les fruits. Les baies peuvent être utilisées entières; hachez tous les autres fruits en morceaux d’environ 2 cm.

Verser le jus de pomme dans une casserole de taille moyenne; chauffer à feu moyen jusqu’à ce qu’il soit juste chaud. Ajouter les fruits hachés, les raisins secs et la cannelle, cuire à feu moyen pendant 20 minutes.

Retirer du feu. Ajouter la coriandre, le gingembre, le jus de citron et le miel; remuer. Répartir dans des bols individuels et garnir de granola et de noix de coco.

Servir chaud et profiter!

 

Les plantes pour prendre soin de soi cet hiver

Nez bouché, encombrement des bronches, baisse des défenses immunitaires, voici les principales plantes que propose l’Ayurveda pour affronter au mieux les maux de l’hiver.

La phytothérapie ayurvédique

Les principales plantes

Le Tulsi, aussi appelé basilic sacré est considéré en Inde comme la reine des plantes en raison de ses propriétés purificatrices et apaisantes du corps comme de l’esprit. Riche en camphre , le tutsi libère les voies respiratoires, ce qui en fait une remède traditionnel en Inde contre le rhume et la grippe, de nez bouché et pour dépolluer l’organisme. Il est également utilisé pour soulager d’autres affections respiratoires tel que l’asthme et les allergies saisonnières.

Bon à savoir : des recherches ont démontré que le Tulsi réduit de façon significative le stress chez les patients souffrant d’un trouble anxieux généralisé.

Le Curcuma pour ses vertus analgésiques, anti-inflammatoires, antioxydants et stimulantes, en plus de son pouvoir de renforcement des défenses naturelles.

Le Gingembre, plante antivirale et antibactérienne. Stimule le système immunitaire, prévient l’encombrement des voies respiratoires et apporte vitalité et énergie pour réduire l’état de fatigue causé par une infection ou lutte contre le froid.

L’Amalaki, « fruit de la jeunesse » riche en tanins, est un antioxydant naturel , il protège des bactéries et virus.

Attention, en aucun cas il ne s’agit là d’une “ordonnance”. Néanmoins, s’attaquant au problème plus qu’au symptôme, l’Ayurveda est un traitement de fond qui se prend souvent en cure sur un ou plusieurs mois. La phytothérapie ayurvédique est à considérer comme un complément santé qui ne remplace nullement un traitement allopathique quand celui-ci est nécessaire.

Retrouvez la gamme de compléments alimentaires et produits ayurvédiques sur

https://ayurvedamontpellier.fr/boutique-accueil/

Soupe de carottes et lentilles,

SOUPE DE CARROTTES ET LENTILLES

Cette soupe ayurvédique est délicieuse, à la fois sucrée et salée, elle plaira aux petits comme aux grands.

Cette recette est typiquement ayurvédique car légère et nourrissante, en effet plus la nourriture est simple, plus elle est facile à digérer.

Les lentilles vous procurent un bon apport en protéines végétales, des fibres et minéraux et donnent de la consistance à la soupe, la saveur douce est apportée par les carottes.

Cette soupe convient à tous les dosha.

 

Ingrédients :

pour 2 personnes,

2 cuillères à café d’huile végétale

½ oignon moyen, épluché et haché,

6 g de gingembre frais grossièrement haché,

2 gousses d’ail épluché et grossièrement haché,

1 cuillère à café de coriandre moulue,

1 cuillère à café de cumin moulu

Sel et poivre noir fraîchement moulu,

300 g de carottes épluchées et coupées en lamelles,

2 cuillères à soupe de lentilles corail,

½ cuillère à café de poudre de bouillon de légumes dissout dans 650 ml d’eau,

Une poignée de coriandre fraîche

 

Préparation

Faites chauffer l’huile dans une petite casserole antiadhésive.

Ajoutez l’oignon, faites dorer puis ajoutez-y le gingembre et l’ail, remuez pendant une minute, puis ajoutez les épices et l’assaisonnement, remuez pendant 20 secondes.

Rajoutez ensuite les carottes, les lentilles et le bouillon. Portez à ébullition, couvrez et laissez frémir pendant 20 minutes.

Retirez du feu et mixez jusqu’à rendre la soupe bien onctueuse, versez la de nouveau dans la casserole et ajoutez un peu d’eau chaude si elle est trop épaisse pour vous.

Faites réchauffer, goûtez et rectifiez l’assaisonnement si besoin. Vous pouvez rajouter quelques feuilles de coriandre pour la touche finale.

Ce plat peut être servi en entrée ou en plat principal, accompagné de riz basmati.

Régalez vous !

Et si on soufflait un peu…

Ok nous sommes confiné(e)s à la maison, mais cela ne veut pas dire pour autant que le rythme de vie en est ralenti, entre le télétravail, la préparation des repas, occuper les enfants, leur faire les cours d’école, et j’en passe … Alors si vous sentez qu’une pause bien être est bienvenue…

Laissez-vous guider vers l’une ou l’autre de ces pratiques, l’une ou plusieurs d’entre elles d’ailleurs, cette liste est non exhaustive. Ecoutez votre intuition!

 

Faites un automassage ayurvédique

Contrairement à nos habitudes occidentales, cette pratique s’effectue avant la douche ou le bain. En appliquant l’huile après la douche, il reste une pellicule sur la peau qui l’empêche de respirer. Ainsi l’appliquer avant, permet au contraire une bonne pénétration grâce à la chaleur de l’eau.

Appliquez une mince couche d’huile sur le corps, de la tête aux pieds, très bénéfique pour tonifier la peau et équilibrer les doshas. Prévoyez entre 10 et 15 minutes pour le massage du corps entier.

A la suite de cela, vous pouvez conserver l’huile un peu plus longtemps sur la peau et les cheveux, puis lavez vous avec de l’eau chaude et du savon doux si vous en ressentez le besoin.

 

Prenez un bain

Un bain détend le système nerveux, dénoue les tensions et aide à apaiser le mental.

Si vous n’avez pas de sels de bain à la maison, vous pouvez ajouter 2 cuillères à soupe de poudre de gingembre et 2 cuillères à soupe de bicarbonate de sodium dans votre bain pour un plus grand effet détente et relaxation. Ces deux plantes combinées favorisent la circulation sanguine et lymphatique, transpiration et détoxification, mais c’est aussi très apaisant. (Éviter ce mélange si votre Pitta est élevé)

 

Massez-vous les pieds le soir

Avant de vous coucher, appliquez de l’huile sur vos pieds, telles que l’huile de sésame. Cette pratique calme le système nerveux, réduit le stress, apaise le mental, et induit un bon sommeil. Souvenez vous que le sommeil est essentiel pour le nettoyage du corps et sa régénération.

Pensez juste à mettre des chaussettes pour éviter de salir vos draps avec l’huile!

 

Lisez un livre inspirant

Plonger dans un bon livre est une bonne façon de se détendre.

Qu’il s’agisse d’un livre à intrigues, de développement spirituel ou de romans…une bonne façon de s’évader quelques instants tout en restant chez vous !

 

Méditez

Pour bons nombre de personnes, la méditation se cantonne à une meilleure gestion du stress, une manière de se détacher des soucis et tensions.

Au contraire, la pratique de la médiation nous invite à nous reconnecter à notre être profond.

Non seulement la méditation amène à se détendre, se poser mais surtout à trouver la paix à l’intérieur de soi. Lire le précédent article sur la méditation…

 

Acceptez de ne rien faire

Quand vous ressentez le besoin, autorisez vous à vous poser, vous allonger quelques instants sur votre fauteuil, sans ressentir une quelconque culpabilité. Respirez et détendez vous…

 

Si vous avez une terrasse ou jardin

Passez du temps à l’extérieur au contact de la nature, des plantes, fleurs ou aromates en pot sur votre balcon, c’est la saison idéale.

Laissez le soleil vous nourrir de sa chaleur et vous apaiser. De plus, être proche de la nature s’avère être très bénéfique pour booster le système immunitaire.

 

Namasté !